Cette semaine, nous allons parler de procrastination. Ce fléau qui nous touche tous, peut être vaincu grâce à un processus simple, mais efficace. 

  1. Savoir pourquoi on fait les choses

Bien souvent, quand on procrastine, c’est que l’on a perdu de vue le Pourquoi. Alors la première chose à faire est de se remémorer pourquoi est-ce que l’on veut faire cette tâche. Vous avez remarqué le choix du verbe vouloir ? En effet, il est bien plus utile que le verbe devoir. Quand on doit faire quelque chose, on envoie de signal à notre cerveau que l’on y est contraint par une force extérieure. Quand on veut faire quelque chose, cela vient de nous-même et c’est une volonté qui vient de l’intérieur.

Alors vous allez me dire : Mais, je n’ai pas envie de faire ma déclaration d’impôts, je dois la faire ! Vous avez raison, et ce que vous voulez dans ce cas, c’est de ne pas subir les conséquences d’un retard de l’envoi de votre déclaration. Alors ce que vous voulez, c’est la tranquillité d’esprit et la satisfaction d’avoir accompli cette tache sans trop de stress.

Alors la prochaine fois que vous procrastinez, remémorez-vous ce que vous VOULEZ. 

2. Visualiser

Maintenant que vous savez ce que vous voulez, l’étape suivante est de visualiser. 

Visualisez les bénéfices que vous obtiendrez une fois la tache accomplie.

Quelle sera votre émotion ? D’autres personnes seront-elles impactées par la réalisation de votre objectif ? Quelle sera leur réaction ? Visualisez tous les détails de ce qui se passera une fois que votre objectif sera atteint. 

Imaginez là où vous serez, ce que les gens vous diront, quelle émotion vous envahira. 

Utilisez tous vos sens avec le plus de détails possibles. Vous devez vivre ce moment pour vous y préparer et mobiliser votre subconscient pour aller vers la réalisation de votre objectif.

3. Découper le travail en petits morceaux

Maintenant que vous savez pourquoi vous voulez aller au bout de votre projet et que vous en avez visualisé les bénéfices, il est temps de planifier concrètement comment vous allez vous y prendre.

Par exemple, si votre projet est d’écrire un livre, vous allez découper ce projet en petits objectifs, comme faire le plan et écrire 500 mots par jour. La plupart des auteurs se fixent des objectifs quotidiens. Si vous décidez d’écrire une page par jour, grâce à ce petit effort quotidien, au bout de six mois, vous aurez un manuscrit de plus de 180 pages.

L’objectif devient plus abordable et vous pourrez vous féliciter chaque jour d’avoir fait un petit pas. 

4. Planifier dans l’agenda 

Une fois que vous avez découpé cet objectifs en petites étapes, planifiez l’heure à laquelle vous allez dédier du temps à cette tâche. Combien de temps allez-vous pouvoir y dédier ? 

Entrez ce RDV régulier dans votre calendrier. C’est important que vous vous fixiez un moment précis, où vous savez que vous ne serez pas dérangé. 

Si vous le pouvez, faites de cette tâche la première de la journée. Une fois que vous vous serez libéré de cette tâche, vous pourrez poursuivre votre journée de façon plus détendue, en sachant que le plus important pour vous a déjà été fait.

Vous pourrez ensuite faire tout ce qui vous tient à coeur avec l’esprit libre.

5. Faire au moins les 10 premières minutes

Quand vous manquez d’enthousiasme et d’inspiration, engagez-vous à juste démarrer, même si c’est juste pour 10 minutes. Vous verrez, bien souvent, c’est en commençant que l’inspiration arrive. Vous vous surprendrez peut-être même à finir la tâche ! 

Le défi pour cette semaine est de tester ce processus pour vous et d’instaurer de nouvelles habitudes qui vous amènerons à réaliser vos objectifs les plus ambitieux. 

Excellente semaine et à la semaine prochaine pour un nouveau défi.