Et voilà ! Encore une rentrée de passée ! L’odeur des cartables et trousses neuves est déjà bien loin, et maintenant que les bambins ont retrouvé un nouveau rythme, c’est à nous de retrouver le nôtre. Alors, pour une rentrée au top, voici une astuce simple qui pourraient tout changer… 

Il s’agit de : la semaine idéale 

Ces périodes de renouveau, comme la rentrée ou la nouvelle année, sont les plus propices à une remise en question de nos agendas. Nos semaines défilent et se ressemblent toutes, mais de quoi sont-elles vraiment faites ? 

Je vous invite à faire le bilan de votre semaine actuelle.

– Prenez un semainier vierge et notez les activités qui occupent votre semaine type actuelle.

Avez-vous du mal à définir où va votre temps ?

Ne vous inquiétez pas c’est normal, mais faites tout de même l’effort de noter ce dont vous pouvez vous souvenir, ou bien notez au fur et à mesure que cette semaine passe, ce à quoi vous avez passé vos journées, avec le maximum de détails possibles. Même si vous devez mettre des blocs horaires du type emails, admin, meetings, gestion des urgences, enfants, ménage, etc…

Ensuite une fois que cette étape est achevée, étudiez cette semaine.

– Avez-vous l’impression que votre temps est utilisé à bon escient ?

– Cette semaine actuelle est-elle idéale ?

Si non, et bien nous allons maintenant justement créer cette semaine idéale. Pour cela, c’est très simple, commencez par vous poser les questions suivantes : 

– Quelles sont mes priorités du moment ? (Deux ou trois priorités maximum)

– Quelles sont mes priorités sur le long terme ? (Dans quelle situation voudrais-je être dans 5 à 10 ans ?)

En fonction de ces priorités, reprenez un semainier vierge et notez-y tout ce que vous aimeriez faire dans votre semaine idéale, en insérant vos priorités en premier (sinon, elles ne s’appelleraient plus des priorités). Dédiez des plages horaires pour les projets professionnels et personnels qui sont les plus importants pour vous. 

Alors oui, il y a des tâches qui ne font sans doute pas partie de votre semaine idéale, qui doivent tout de même être accomplies. Est-il possible d’en diminuer la durée ? Je crois que oui… Connaissez-vous la loi de Parkinson

Selon Cyril Northcote Parkinson, si l’on dédie une heure pour effectuer une tâche, celle-ci prendra une heure, si on lui dédie trois heures, elle en prendra trois. Ne vous est-il jamais arrivé d’avoir une semaine pour faire quelque chose et de prendre la semaine entière pour accomplir cette tâche, qui en réalité n’aurait pu vous prendre que quelques heures ? C’est la loi de Parkinson, plus vous aurez de temps pour accomplir une tâche, plus de temps elle prendra. 

On peut passer une demi-journée complète à gérer ses emails, ou décider de n’y passer qu’une heure. Essayez, vous verrez, ça marche ! Planifiez des plages horaires restreintes pour ces sous-priorités, pour dégager du temps pour vos vraies priorités.

N’oubliez pas de noter le temps pour soi, le temps en famille, entre amis… Car ils font sans doute partie de vos priorités. 

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez télécharger directement les modèles de semainiers ici (un semainier par feuille Excel).

Je vous invite à le faire tout de suite, car d’autres « priorités » pourraient bien vous faire oublier les plus importantes et continuer à remplir vos journées sans que vous ne vous en rendiez vraiment compte.

– Une fois votre semaine idéale créée, imprimez-la et affichez-la là où vous pourrez la consulter chaque jour, ou transférez-la sur votre agenda électronique.

– Essayez ce nouveau planning pour une semaine, ajustez-le si besoin, et faites-en une nouvelle routine. Il n’y a rien de mieux qu’une nouvelle routine pour accomplir des tâches sans véritable effort. 

Avez-vous besoin de penser à tous vos mouvements quand vous conduisez ? Non, je ne crois pas, et bien c’est pareil avec toute nouvelle habitude, on la pratique jusqu’à ce qu’elle devienne automatique. Alors faites de vos priorités de nouvelles habitudes et vous atteindrez vos objectifs doucement, mais sûrement, avec une facilité déconcertante !

Comme pour piloter votre voiture, sauf que c’est de votre vie dont il s’agit !