La semaine dernière, je vous ai proposé le défi du journal de gratitude. Cette semaine, je vous propose le défi d’exprimer votre gratitude, pas seulement à vous même, mais aussi aux autres. 

Vous pouvez appliquer ce défi au travail ou à la maison. Non seulement il vous fera du bien, mais il fera aussi et surtout du bien autour de vous. Il consolidera vos relations, qu’elles soient professionnelles ou personnelles. 

Si vous avez grandi en France, vous avez peut-être évolué dans un environnement où la reconnaissance était rarement exprimée. Notre culture porte beaucoup l’accent sur ce qui reste à améliorer plutôt que sur ce qui a été fait correctement. Ce qui est fait correctement est souvent considéré comme normal. 

Lors d’une conférence que j’ai livrée récemment sur la Communication, un participant m’a posé la question : “J’ai un employé qui m’a reproché de ne jamais le remercier. Je ne comprends pas pourquoi il faudrait que je le remercie pour quelque chose que je considère comme étant son travail ? ” 

À contrario, dans les pays plus jeunes comme les Etats-Unis ou l’Australie, la reconnaissance est très souvent exprimée. Déjà tous jeunes, les enfants sont habitués à recevoir des récompenses pour tout et pour rien. Le fils de mon amie qui vit en Australie vient de recevoir un diplôme pour le récompenser de ses efforts. 

Le système de notation aussi met en valeur ce qui a été fait plutôt que de déduire des points pour les erreurs. 

Alors en quoi la reconnaissance envers l’autre est-elle utile ? 

Le besoin de reconnaissance est un besoin humain

Déjà au siècle dernier, Maslow dans sa pyramide de la hiérarchie des besoins le disait : Après nos besoins physiologiques, de sécurité et d’appartenance, nous avons besoin d’estime et de reconnaissance. 

Ce besoin est d’ailleurs lié à celui d’appartenance. Nous avons besoin de nous sentir inclus et apprécié. L’Homme a cette particularité d’être un animal social. Un bébé ne pourrait pas survivre sans l’amour et l’attention de ses ainés. Nous avons rapidement formé des tribus puis une société pour pouvoir survivre. L’Homme a besoin de l’autre et du groupe pour assurer sa propre survie. C’est pour cela qu’il a besoin de trouver sa place au sein du groupe et de se sentir apprécié. Le remerciement et la reconnaissance aide à cela. 

Quand vous exprimez votre reconnaissance, vous permettez à l’autre de se sentir à sa place et  inclus. 

Vous consolidez vos relations

Trop souvent les relations se dégradent car on ne se sent pas apprécié. Au travail, un chef qui ne vous exprime jamais sa satisfaction, ni sa reconnaissance. A la maison, un partenaire qui vous considère comme acquis et ne remarque plus vos efforts. 

Cela génère des frustrations et un repli sur soi. On se dit : À quoi bon m’investir, puisque ce n’est pas apprécié ?  

Remercier l’autre et lui exprimer sa gratitude ne demande que peu de temps et d’effort et peut avoir un énorme impact sur vos relations. 

Alors que je commençais à écrire cette article, j’ai reçu un message d’appréciation et je peux vous confier qu’il m’a mis la larme à l’oeil. 

Exprimer votre gratitude vous prend deux secondes et peut changer littéralement la journée, si ce n’est pas la vie de quelqu’un. Alors ne vous en privez pas. Ouvrez-vous, vous ne le regretterez pas. 

Le défi de la semaine 

Pensez à une personne pour qui vous éprouvez de la reconnaissance. Elle peut être une relation professionnelle ou personnelle. Vous l’avez trouvée ? 

Maintenant, prenez votre téléphone et passez lui un coup de fil ou rédigez un message pour lui exprimer votre gratitude et pourquoi. Le pourquoi est très important. Si vous remerciez sans dire pourquoi vous remerciez la personne, elle risque de ne pas entendre votre remerciement. Précisez pourquoi vous remerciez donnera plus de poids et authenticité à votre parole. 

Envoyez et laissez vous envahir par ce sentiment d’avoir fait une bonne action et d’avoir embelli la vie de quelqu’un. 

Partagez cet article avec les personnes qui pourraient en bénéficier et surtout partagez votre reconnaissance, vous ferez du bien à votre entourage et au monde, une personne à la fois.